La Sophrologie et le lâcher-prise : où en êtes-vous ?

Documents, livres, pratiques, stages…beaucoup de moyens sont à notre disposition pour lâcher-prise. D’ailleurs, aussi étrange que cela puisse paraître, tout le monde comprend ce dont il s’agit.
Pourtant, cette notion, le « lâcher-prise » n’est-elle pas difficile à cerner ?
Quelle serait par exemple votre définition du lâcher-prise ?
Et si vous demandiez à votre conjoint, vos amis ? Quelle en serait leur définition ?
A priori, il y a presque autant de définitions du lâcher-prise que d’êtres humains, voilà donc de quoi animer fortement votre prochain apéro .
Sur les réseaux, l’une des définitions proposées est « renoncer à contrôler ce qui ne peut pas l’être, mettre de côté notre volonté, nos attentes, nos désirs, nos projections et nos ruminations afin d’accepter pleinement les événements auxquels nous sommes confrontés ».
Or, au travers des conversations, vous découvrirez que pour certains, « lâcher-prise » c’est admettre son impuissance et accepter de couper des liens anciens et toxiques. Pour d’autres, c’est arrêter de materner ou de rendre service, ou que, pour d’autres encore c’est accepter une situation qui nous échappe en s’y adaptant…
S’il vous arrive parfois d’évoquer cette notion, il est donc intéressant de vous interroger sur la définition que vous en faites.

Les apports de la sophrologie.

Les bienfaits de la Sophrologie sur ce point sont eux aussi fascinants.
En effet, même si cette discipline ne guérit rien et n’apporte aucune solution miracle, elle aide très probablement à détendre le corps et à apaiser le mental.
La Sophrologie donne des outils pour aider à surmonter des troubles corporels et des symptômes psychosomatiques qui se sont installés au même moment que certains épisodes difficiles de notre vie.
Ainsi, elle aide à décrisper ce qui s’est tendu dans le corps et dans la tête au moment où nous cherchions à contrôler, résister, protéger, nous défendre, nous faire entendre, nous opposer…
Par voie de conséquences, grâce à ses techniques propres, la Sophrologie favorise le lâcher-prise et plonge à chaque fois le client dans une nouvelle posture, plus vivable, plus douce.

Pour plus d’informations sur la Sophrologie et l’Hypnose à Lille, je reste à votre entière dispositions pour échanger.

Pour approfondir le sujet :

Si cet article vous a plu, Sogood Santé vous propose encore plus de contenu dans l’article que j’ai publié :

« Sophrologie et lâcher-prise : prêt pour le grand saut ? »