L’Hypnose pour arrêter de fumer : mode d’emploi !

Blondes ou brunes, longues, fines ou roulées, électroniques…le panel de cigarettes est large et on ne compte plus le nombre de fumeurs qui y sont absolument accrocs ! Pourtant, nombreux sont ceux qui ont conscience de leur dépendance aux « clopes » et qui veulent arrêter de fumer. Dans la lutte contre le tabagisme, sans être un remède miracle, l’Hypnose peut libérer définitivement du tabac et faire gagner la bataille !

Ainsi, les fumeurs sont de plus en plus nombreux à se tourner vers l’hypnose pour arrêter de fumer et à en apprécier l’efficacité.

En effet, quelques séances d’hypnose, parfois une seule, peuvent suffire à mettre un terme à une addiction coûteuse et parfois fatale pour la santé.

Rappelons que l’Hypnose est une pratique naturelle, simple et sans danger. Il suffit de se laisser guider par la voix du thérapeute et d’adhérer à la méthode employée. A force de suggestions, le praticien modifie le niveau de conscience du patient et lui permet de dépasser les barrières du conscient. Il peut ensuite accéder aux ressources enfouies de son inconscient qui l’aideront à arrêter de fumer.

Dans l’hypnose pour arrêter de fumer, c’est à vous de jouer !

Aussi étonnant que cela puisse paraître, lors d’une séance d’hypnose pour arrêter de fumer, c’est le client qui travaille.

En prenant la décision de se rendre chez son hypnothérapeute, ce dernier s’est déjà fait une suggestion très forte à lui-même et s’est déjà mis dans un processus d’auto-hypnose qui facilite le travail de “reprogrammation” du praticien.

En quelques sortes, en se basant sur les motivations de son client pour arrêter de fumer, l’hypnothérapeute n’aura plus qu’à activer le levier de l’arrêt du tabac sur lequel le client a déjà la main.

Concernant une séance d’Hypnose pour arrêter de fumer, il est donc très important que le client vienne de lui-même, parce qu’il en a pris la décision ferme et définitive, et non parce que son conjoint ou son entourage l’y a gentiment encouragé.

Souvent, le client déjà convaincu des désagréments de la nicotine, vient chercher un coup de pouce salutaire chez l’hypnothérapeute.

L’Hypnose pour arrêter de fumer : au bon moment et pour de bonnes raisons

Une séance d’Hypnose pour arrêter de fumer réussie sera donc basée sur la motivation du client.

Mais elle repose également sur la capacité d’écoute et le savoir-faire du praticien.  Ce dernier doit questionner le client sur sa relation au tabac et comprendre les véritables besoins qui se cachent derrière l’arrêt de la cigarette.

En effet, à chaque client sa « bonne » raison pour arrêter de fumer, qu’il s’agisse d’avoir un bébé, de vouloir reprendre le sport, d’améliorer son état de santé ou tout simplement de faire des économies !

Au praticien aussi d’évaluer la pertinence du moment choisi pour arrêter de fumer. Si le client est en proie à des difficultés familiales ou professionnelles passagères, il peut paraitre préférable de traiter l’anxiété liée aux circonstances du moment et de différer l’arrêt du tabac.

L’Hypnose pour arrêter de fumer et de nouvelles règles à respecter

Au praticien également de prodiguer des conseils de bon sens et d’inviter le client à se préparer à la petite période de sevrage qui suivra la séance.

Dans ce cap à passer en effet, à la moindre petite difficulté à surmonter, de petits diablotins viendront vous « enfumer » pour vous inciter à “en griller une” !

Pour résister, quelques séances de Sophrologie pour apprendre des exercices de respiration peuvent être fort utiles !

Qui plus est, la nature ayant horreur du vide, il sera indispensable que le client sache par quelle activité remplacer cette vieille “addiction” au tabac, ce plaisir de fumer.

Car si lorsqu’on fume, c’est bien de plaisir dont il est question, et il ne s’agira pas d’aller le trouver dans une autre addiction à l’alcool ou à l’alimentation…

Ces précisions étant faites, vous vous demandez certainement si, après une séance d’hypnose pour arrêter de fumer l’arrêt sera immédiat ou progressif ? total ou partiel ?

Vous l’avez compris, cet arrêt dépendra donc de la motivation du client, de sa réceptivité aux suggestions, mais aussi des ressources personnelles et relationnelles dont il dispose. Par exemple, il sera plus efficace d’agir quand le conjoint du client ne fume pas ou quand le client n’est pas sans cesse sollicité au travail ou lors de soirées entre amis.

En résumé, la solution est simple : dans l’Hypnose pour arrêter de fumer, la décision vient de vous et dépend essentiellement de vous !

Je reste à votre entière disposition pour interagir avec vous sur cet article ou pour répondre à vos questions sur une séance d’Hypnose pour arrêter de fumer. 

Je vous conseille également la lecture de ce livre : La méthode intégrale pour arrêter de fumer, d’Arnaud Lefebvre.

Marion Habourdin, Sophrologue Lille et Praticienne en Hypnose à Lille.