La Sophrologie ne s’adresse pas qu’aux adultes !

De plus en plus de parents pensent à avoir recours à la Sophrologie pour aider leurs enfants. Discipline encore méconnue il y a quelques années, la Sophrologie gagne du terrain chez les adultes mais aussi chez les plus jeunes. C’est une excellente nouvelle car les enfants adorent et les résultats sont probants.

A contre-courant, la Sophrologie réussit à imposer des moments zen dans les agendas surchargés de nos enfants. Sans être une activité extra-scolaire, elle ne sera pas non plus une méthode de soin. Elle ne remplace pas les médecins spécialistes et ne se soustrait à aucune médicamentation. La Sophrologie intervient en complément d’un suivi thérapeutique spécifique.  Cette discipline apporte un début de réponse à un mal-être spécifique chez l’enfant (troubles survenus à la naissance d’un frère ou une sœur, déménagement, séparation des parents, deuil, changement d’école…).

Elle leur offrira une bulle de bien-être, une pause sophro anti-stress. La sophrologie pour les enfants sera peut-être le remède à une gêne passagère ou persistante et parfois incompréhensible.

Le sophrologue qui accueille un jeune patient devra évidemment adapter sa séance en fonction de l’âge, de la maturité et des intérêts de l’enfant. Il recourra notamment à la Sophrologie dite « ludique ».  C’est une forme de Sophrologie dans laquelle les enfants effectueront des exercices à vertu thérapeutique. Ils sont codés et sélectionnés en fonction des troubles de l’enfant et ne  présentent aucune difficulté ou contrainte. Ils peuvent être refaits à la maison, qui plus est avec la complicité des parents. Le temps de séance sera évidemment adapté aux besoins de l’enfant et pourra varier de 35 minutes (pour les plus petits) à une heure.

Pour conclure, il est important de noter que, quel que soit le trouble de l’enfant, toute séance de Sophrologie pour les enfants lui sera bénéfique. Toute séance travaillera potentiellement le calme et le lâcher-prise.

Lisez l’article sur sogoodsanté